Schema alarme



Pour installer correctement un dispositif de sécurité, ou pour prévoir les éléments qui seront indispensables pour protéger le domicile, un schema alarme peut s'avérer utile. Bien entendu, une fois qu'un kit sécurité a été acheté, il est toujours accompagné d'un schema pour faciliter l'installation. Mais avant de se lancer, il peut être judicieux d'avoir déjà étudié le problème. Que peut-on donc voir sur un schema alarme ?


Un schéma alarme: pour les bricoleurs avertis

Un schema alarme donne un bon aperçu du fonctionnement classique d'un système de sécurité. En premier lieu, chaque lieu de passage obligé (entrée, couloir ou palier) doit être balayé. Un schema alarme montre clairement que chacun de ces lieu est à la fois équipé d'un système de détection d'ouverture et fermeture de porte, mais aussi d'un détecteur de présence ou de mouvement.



Sur un schema alarme, on peut également constater que toutes les pièces principales (séjour, chambres, bureau) sont protégées par un détecteur d'ouverture et de fermeture de porte ou de fenêtres,  voire par un détecteur de bris de vitre. Cette fois-ci, le schema alarme indique qu'un détecteur de présence n'est pas toujours indispensable dans ces pièces.



En revanche, le schema alarme montre que les pièces susceptibles de contenir des objets de valeur (matériel informatique ou hi-fi, bijoux, oeuvres d'art, etc.) doivent, tout comme les points d'accès (couloirs, paliers, entrée) être couverts, non seulement par un détecteur d'ouverture et de fermeture, mais aussi par un détecteur de présence. Enfin, un schema alarme indique l'emplacement idéal pour placer la sirène extérieure et le flash : de préférence en façade de la maison, là où les signaux lumineux seront les plus visibles.